Identifiants personnels


Moi ... Moi ... et re Moi
  Société 

Géopolitique du chaos

dimanche 20 novembre 2005, modifié le 22 novembre 2005, par Quentin Drouet

Aucun tag n'est associé

Le nouvel ordre mondial de l’après-guerre du Golfe était trop simple : l’accélération et la vitesse des mutations économiques et sociales changent la donne. Le pouvoir n’est plus l’apanage des grandes puissances, dont il ne reste d’ailleurs qu’un seul véritable représentant. La mondialisation, la logique des marchés et l’économie de l’information sont les nouveaux credo d’un monde où États-nations, partis, gouvernements perdent leurs repères. Changement de paradigme : la promesse du bonheur n’est plus un projet de société, mais un produit.

« Alors que triomphent, apparemment, la démocratie et la liberté, (...) les censures et les manipulations (...) font un paradoxal retour en force. De nouveaux et séduisants "opiums des masses" proposent une sorte de "meilleur des mondes", distraient les citoyens et les détournent de l’action civique et revendicative. Dans ce nouvel âge de l’aliénation, à l’heure de la world culture (...), les technologies de la communication jouent, plus que jamais, un rôle central. »

Malmenée, chaotique, attirée par les extrêmes, la géopolitique mondiale, dans ce contexte, oscille entre les "fissions" des embrasements nationalistes et les "fusions" d’ensembles supranationaux. Ignacio Ramonet, rédacteur en chef du Monde diplomatique et militant contre les excès de la mondialisation, nous entraîne dans cette plongée vertigineuse au coeur des réalités du monde contemporain. Impertinent, stimulant, cet essai pose les bonnes questions au bon moment. —Mattieu Reno

Amazon.fr

Portfolio

Ignacio Ramonet - Géopolitique du chaos

Répondre à cet article


commentaires fermes
Propulsé par : SPIP 2.1.26 SVN [21335]